AGENDA

26 janvier 2021

Com° d'Agglo du Bocage Bressuirais (79)

29 janvier 2021

Centres culturels de Limoges (87)

4 & 5 Mars 2021

Festival (Des)connectés
La Centrifugeuse | Pau (64)

ARCHIVES

De cette création

Afficher

TEASER
PRESSE

LA RÉPUBLIQUE DES PYRÉNÉES

de Karine Roby

De l'Opéra Bastille à Paris
au Festival (Des)Connectés à Pau


(...) Sa dernière création « Te prends pas la tête », adaptation sensible et poétique des réflexions du neuroscientifique Jean-Philippe Lachaux, est programmée à l'opéra de Paris.

(...) Thierry Escarmant a su traduire à hauteur d'enfants, dans un cocon de douceur et un univers esthétiquement superbe, les recherches érudites du spécialiste de l'attention.

A.D.E.M

de Cristina Agosti-Gherban

Au Théâtre Dunois à Paris


(...) Des positions périlleuses, des acrobaties à couper le souffle, on dirait que ce danseur n'a pas d'os, tant ses mouvements et ses contorsions sont époustouflantes de légèreté.

(...) Ce spectacle est d’une incroyable poésie, dans lequel la recherche sonore a une grande place, avec des petits sons, subtils, et du texte intégré à la bande-son, travaillé musicalement.

LA RÉPUBLIQUE DES PYRÉNÉES

de Karine Roby

La première création de Thierry Escarmant pour le jeune public


(...) "Te prends pas la tête" est une évocation poétique, légère sans être superficielle, et plastiquement superbe de "Les petites bulles de l'attention" de Jean-Philippe Lachaux, servi par une interprétation pleine de fraîcheur et de brio, de Victor Virnot et Fanny Avram.

PARTENAIRES

La Cie Écrire un Mouvement est soutenue par :

La Ville de Pau, le Conseil Départemental des Pyrénées Atlantiques, le Conseil Régional de la Nouvelle Aquitaine, le Ministère de la Culture - DRAC Nouvelle Aquitaine.

Co-Productions & Soutiens :

L'Agora - Billère | OARA - Office Artistique Région Nouvelle Aquitaine | Espace Chambaud - Lons | Scène Conventionnée Espace Jéliote - Oloron Sainte Marie | Service Culturel de Mourenx | ADAMI | SPEDIDAM.

En voir plus
TE PRENDS PAS LA TÊTE !

Texte | Danse | Vidéo

Une création à l'adresse de l'enfance dès 7 ans

grande-tpplt.jpg

"Au plateau un danseur et une comédienne cherchent, comme des enfants, à comprendre comment ça se peut "d’être attentifs". Posés sur la lune ou bien au chaud dans leurs bulles, ils rencontrent, et racontent, 100 milliards de neurones ou d’étoiles, on ne saurait dire... mais ce qu'on sait c'est que le plateau est recouvert de petites balles blanches en perpétuel mouvement et qu'on se prend à voyager avec une fusée dans un cerveau rempli de galaxies."

[ À LA SOURCE ]

 

Cette création à l'adresse des plus jeunes est influencée par plusieurs ouvrages sur ce qu'on appelle aujourd'hui les troubles du déficit de l'attention. On y trouve des ouvrages du philosophe Bernard Stiegler sur la captation (et l'épuisement) de nos attentions, de Yves Citton avec son écologie de l'attention et, d'une manière plus déterminante ceux de Jean-Philippe Lachaux, chercheur en neurosciences et spécialiste de l'attention. J’ai découvert ce dernier avec son premier ouvrage "Le cerveau attentif" dont je recommande vivement la lecture tant il ouvre une compréhension fine de nos fonctionnements tout en nous réconciliant avec notre attention.

 

Directeur de recherche en neurosciences cognitives au sein de l'unité Inserm "Dynamique Cérébrale et Cognition" à Lyon, il est l'auteur de deux autres livres référence sur le sujet, tous parus chez Odile Jacob. : le "Cerveau funambule - Comprendre et apprivoiser son attention" et "Les petites bulles de l'attention - Se concentrer dans un monde de distractions". Ce dernier dont une partie est au format bande dessinée, a pour but est de proposer une sorte de manuel de l'attention sous une forme adaptée aux plus jeunes, des enfants aux adolescents. D'image en métaphore, il explique ce qu'est l'attention, son fonctionnement et propose des moyens pratiques de l'apprivoiser malgré ses caprices. L'accent est mis sur la métacognition, c'est-à-dire la connaissance de son propre fonctionnement mental et son observation dans la vie de tous les jours.

[ NOTE D'INTENTION ]

J’ai pour espoir que cette pièce puisse contribuer à faire découvrir les recherches de Jean-Philippe Lachaux et qu'elle puisse servir de point de départ pour un approfondissement en famille ou à l’école notamment de "Les petites bulles de l'attention".

En effet, à une époque qui aurait précisément pour principe d'épuiser notre attention, les enjeux qu'il soulève me semblent déterminants et d'ailleurs nous partageons tous, quant à ces derniers, de vives inquiétudes pour nos enfants.

 

Inquiétudes et phénomènes analysées par nombre d'intellectuels et chercheurs et dont la question centrale pourrait être : " Comment prendre soin de la jeunesse et des générations à venir ? ", titre d'un ouvrage dans lequel Bernard Stiegler plaide en faveur de ce qu’il appelle une "écologie de l’esprit".

 

"Les petites bulles de l'attention" pourrait être, si ce n'est une réponse ou une solution, du moins un outil particulièrement pertinent.

 

Toutefois cette création abordera ces concepts de manière poétique plutôt que de manière didactique. Poser au cœur d'une recherche chorégraphique et théâtrale "l'attention et la concentration" c'est un peu comme venir vérifier, à l'ère de l'hyper-connectivité, l'état de nos connexions à l'autre et au monde. Et formuler l'espoir qu'être attentif se puisse (et se pourra) encore...

Chorégraphie & Mise en scène : Thierry Escarmant | Comédienne : Fanny Avram | Danseur : Victor Virnot | Compositeur : Ryan Kernoa | Régie Générale & Comédien : Manuel Buttner | Création Lumière : Thomas Maréchal | Régisseur son : Jérémy Pompey | Images : Clémentine Fort | Soutien Technique : Romain Colautti | Photographies : ©ManuelButtner & ©ClémentineFort - Tous droits réservés.

QUELQUES OUVRAGES RÉFÉRENTS :

te_prends_pas_la_tête_-_3_couvertures_01

Les premières représentations de cette création ont été proposées par l'Agora Billère (64) et l'Espace James Chambaud à Lons en décembre 2018.