Bandeau-Nos-restes.jpg
 
 
AGENDA

Création prévue fin 2021

En cours | Pau (64)

ARCHIVES

De cette création

Aucune archive disponible pour cette création

TEXTES & PARUTIONS D'ISABELLE

‘‘Que nous disent les dessins ?’’ dans ‘‘Grandir après la Shoah’’ | Dessins d’enfants (1945-1951) | Éditions de l’Atelier — Ivry-sur-Seine | Mars 2015.

‘‘Autoportrait de l’après’’ dans ‘‘L’attente du désastre’’ avec Carine Doumit | Colloque ‘‘Où la création résiste-t-elle ?’’ | Université Paris Sorbonne | Mars 2015.


‘‘Suggestion d’un marasme écologique du dimanche matin’’, dans la revue ‘‘L’Assaut #5’’ | ATI éditons — Pau 2014.

‘‘Excrémentiel’’, lecture avec Aurélia Tastet | Asso7 — Mont-de-Marsan 2014.

‘‘Considérant qu’on dit du nous que’’ dans ‘‘Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir’’ | Post-éditions/Lignes — Paris 2014.

‘‘Le poète et l’arpenteur’’ dans Sylvie Dallet, Elie Yazbek | ‘‘Savoirs de frontières : images, écriture, oralité’ | L’Harmattan — Paris 2013 | Actes colloque | Université St Joseph — Beyrouth 2012.

‘‘Des désordres et parties molles’’. (De 0 à + ou - des quelques choses) | Festival Le Grain de la voix — Pau 2012.

LES PETITES FORMES

Appartements

Cafés

Librairies

Bibliothèques

Musées

Universités

Cinémas

Plein air

Les Petites Formes sont des pièces adaptables à tout type d’espace et techniquement autonomes. Les Petites Formes sont des mises en scène de textes contemporains combinant selon les propositions la danse, la vidéo et la musique live. Elles peuvent être déclamées (avec instruments acoustiques), sonorisées (type concerts de musique amplifiée) ou adressées par le biais d’un casque audio.

PARTENAIRES DE CETTE CRÉATION

La Cie Écrire un Mouvement est soutenue par :

La Ville de Pau, le Conseil Départemental des Pyrénées Atlantiques, le Conseil Régional de la Nouvelle Aquitaine, le Ministère de la Culture - DRAC Nouvelle Aquitaine.

Co-Productions & Soutiens (En cours) :

La Centrifugeuse, Service culturel de l'université de Pau et des Pays de l'adour | Maison de la Poésie Le grain de la voix.

NOS RESTES

Petite forme | Texte | Corps | Musique Live

Une création en dialogue avec Isabelle Lassignardie

‘‘Nos restes’’ est à la croisée d’une synthèse et d’un regroupement de plusieurs textes d’Isabelle Lassignadie. L’ensemble sera réagencé|réécrit en direct par l’auteure elle-même en dialogue avec les recherches au plateau. La pièce combinera ce texte ainsi que des interviews d’Isabelle témoignant de l’origine et de la dimension politique de son écriture.

Il s’agira d’une seconde collaboration avec Thierry Escarmant, après «Des désordres et parties molles» créée lors du Festival le Grain de la Voix en 2012 à Pau.

Ce projet s’appuie sur une première esquisse réalisée par Julia Hanadi Al Abed et Mathias Pontevia à la musique et Isabelle Lassignardie à la voix en 2014.

L'auteure :

Les travaux d’Isabelle Lassignardie, en tant que chercheuse, enseignante et Docteur en histoire de l’art contemporain, ont porté sur des pratiques artistiques contextuelles réagissant aux faits politiques et sociaux. Archiviste, elle travaille aux problématiques des sciences sociales et des archives politiques. Ses écrits poétiques précèdent et prolongent l’exploration des questions induites par ces champs de recherche.

Ses écrits sont moins un travail sur la langue qu’une mise en poétique d’un cheminement fait d’enchevêtrements : de rencontres, de lectures, de bouts produits par d’autres, seuls ou collectivement, de récits trouvés et/ou troués, de réactions, etc. Émergent des déroulés qui sont empreints d’un peu tout ça, ou en tout cas qui en sont irrégulièrement traversés, visiblement ou pas. De là, ça chemine par itérations, par va-et-vient, par ajustements, par contradictions, ça cherche dans le pourtour des mots aussi, avec des effets d’échelle parfois.

Note d'intention | Thierry Escarmant :

J’imagine cette création tant comme une oeuvre de poésie sonore ou pièce radiophonique que comme un théâtre de textures de voix.


L’interaction sera au cœur du dispositif, avec des enregistrements à la volée, des altérations et modifications des sons et des timbres de voix en direct.

Les protagonistes, Fanny et Julia, telles des équilibristes sur le fil de l’immédiateté, se jouant de l’inattendu et cultivant un sentiment d’urgence, chercheront ce centre de gravité commun du moment, unique et provisoire, lié à leur dialogue, au contexte et à l’espace de chacune des représentations.

En contrepoint, tout autant qu’en point de fuite, les phrases des interviews de l’auteure, Isabelle, éclaircissant l’écriture par endroit et dessinant de nouvelles zones de résonances, de troubles ou d’ombres, à d’autres.

Julia Hanadi Al Abed :

Amoureuse de la capture audio, Julia Hanadi Al Abed est compositrice et vocaliste, adepte de l'écriture acousmatique. C'est tout d'abord par le chant et sa voie improvisée qu'elle va répondre à ce qui stimule sa sensibilité́ auditive. Voix, Field recordings, corps sonores font l'essence de ses performances sur scène, mélangeant technologies "lo-fi" ou "hi-tech". Compositrice associée au SCRIME (Studio de Création et de Recherche en Musique Électroacoustique), elle approfondit son travail des arts sonores dans sa dimension spatialisée, en concert ou sous forme d'installations.

Fanny Avram :

Comédienne de formation (ERAC), Fanny Avram s’oriente très vite vers la danse contemporaine. C’est à ce titre qu’elle collabore avec de nombreux artistes tout autant metteurs en scène que chorégraphes.
Au fil des années, son approche atypique, et particulièrement technique, du corps et de la voix, l’a conduite à développer une singularité qu’elle explore en tant qu’interprète mais aussi en tant que metteuse en scène. Déjouant les dichotomies habituelles liées à l’interprétation, qu’il s’agisse des notions de psychologies, d’émotions, ou d’états, elle propose une tierce voie, unifiée, où le corps et le mouvement s’entendent en tant qu’outil.
Elle en enseigne aujourd’hui les fondamentaux et participe à cette recherche d’une porosité, entre le corps et la voix, la danse et le théâtre.

Texte : Isabelle Lassignardie | Mise en scène et chorégraphie : Thierry Escarmant | Comédienne & Danseuse : Fanny Avram | Compositrice & Musicienne : Julia Hanadi Al abed.