bandeau-agenda.jpg

AGENDA ARCHIVES

LE TESTAMENT DE VANDA

Texte de Jean-Pierre Siméon

Texte | Musique Live
Spectateurs équipés de casques audio

8 mars 2011 — 21h

La Centrifugeuse | Pau (64)

LA RÉPUBLIQUE DES PYRÉNÉES

"Pour rire Pour passer le temps"

de Karine Roby

Un spectacle percutant.


(...) Quelque part entre Orange mécanique et Funny Game, lʼhistoire de deux personnages qui obligent un troisième à en frapper un quatrième.

(...) Le texte de Sylvain Levey sʼimpose parce quʼil n'est pas moralisateur et qu'il évoque la manipulation médiatique et
politique de lʼinsécurité.

LE TESTAMENT DE VANDA

Texte de Jean-Pierre Siméon

Texte | Musique Live
Spectateurs équipés de casques audio

25 septembre 2010 — 14h30 & 18h30

Médiathèque de Tarnos (40)

SUD-OUEST

"Pour rire Pour passer le temps"

de Odile Faure

Un numéro brillant et risqué.


(...) Dans cette création, la force de Thierry Escarmant est de faire frissonner le public sans effusion de sang et violence apparente. Le résultat est encore plus percutant. On sursaute au moindre bruit de micro, on craint la chute qui va forcément être terrible.

REGARD

"Parlez-moi"

de Michel Vincenot

La nudité serait donc cet apprentissage de lʼhumilité...



(...) Les petits gestes en dentelle de Fanny éclairent son regard transparent ; Gilbert enfermé dans son corps extrait de ses doigts le frémissement qui capte les vibrations de lʼair, portées par le violoncelle. Et Laurence défie le temps de son partenaire dans un duo poétique entre spasme introverti et douceur ondoyante.


(...) Il faudra donc chausser maladroitement le vide de lʼabsence. Il faudra chercher de nouvelles perceptions, explorer un nouvel espace. Le corps devra sʼimmerger dans de nouvelles dimensions, tête basculée en arrière. Sur le chant profond dʼune voix mezzo, le beau visage diaphane de Julie revisite le monde à rebours. Le corps en torsion, évanescent, réapprend l'espace ; les mains cherchent l'air en contrepoint d'un bébé nu qui se risque à faire le monde à sa mesure.

L&A THÉÂTRE

"Déjà si loin"

de Christophe Martin

Ces Palois dansent avec à la boutonnière une fleur qui crache... de l’acide.


(...) Cet été, en Avignon, il était une adresse que les amateurs de danse se repassaient en douce. Celle d’un spectacle avec des artistes aussi improbables que des Palois "post-butoh-minimalistes"... Et pourtant, Déjà si loin est un spectacle bouleversant, tragique et drôle, touchant mais parfaitement maîtrisé.

(...) Dans "Déjà si loin" la danse répétitive mais habitée, tout à tour, par des corps différents, est entrecoupée d’un monologue poignant de Gilbert Traïna qui arrache larmes et illusions. Mais jamais la complaisance ne vient faucher la sincérité.

(...) La compagnie semble s’ingénier à se mettre en porte à faux avec les usages bien établis dans le PCF (paysages chorégraphiques français). Ces Palois dansent avec à la boutonnière une fleur qui crache... de l’acide.

SUD-OUEST

"Le testament de Vanda"

de Odile Faure

Magnifique de justesse...

(...) Le public écoute, le casque sur les oreilles, capte le souffle, les pauses, les pleurs rentrés. C'est très dur, mais magnifique de justesse. La guitare de Ryan Kernoa est aussi bouleversante.

LE TESTAMENT DE VANDA

Texte de Jean-Pierre Siméon

Texte | Musique Live
Spectateurs équipés de casques audio

5 & 6 octobre 2010 — 20h30

À Tende & La Brigue (06)

SUD-OUEST

"Beta"

de Sébastien Darcy

Un voyage introspectif dans les méandres de l'âme et du corps.


(...) Déroutantes, délirantes voire irrationnelles, certaines des pièces de Thierry Escarmant soumettent les nerfs de spectateurs à rude épreuve.

(...) Pas étonnant que certains spectateurs s’en trouvent bouleversés jusqu’à pleurer ; impossible durant la pièce de ne pas transposer ses questions sur sa propre existence.

LA RÉPUBLIQUE DES PYRÉNÉES

"Pour rire Pour passer le temps"

de Karine Roby

Un outil pédagogique


(...) Par des changements de voix, des gestes vifs sur son visage, des balancements de tête, des ondulations de son corps vêtu d'un costume, le comédien frappe l'imagination du public, qui vit la scène plus fortement encore que si elle était réellement représentée.

(...) Thierry Escarmant espère faire de son "Thriller, Corps et Voix" un outil pédagogique permettant de réfléchir aux raisons qui font naître la violence.

SUD-OUEST

"Parlez-moi"

de Yannick Delnest

La vie au compte-gouttes.


(...) Thierry Escarmant est une personne sensible. Sạ dernière pièce, "Parlez-moi" respire cette sensibilité à fleur de peau, à fleur de gestes.

(...) "Parlez-moi" est un constat très dur sur l'incommunicabilité des êtres, sans la pesanteur des pensums. Du grand art et des images qu'on est pas prêt d'oublier.

LES SAISONS DE LA DANSE

"Déjà si loin"

de Philippe Verrièle

Il faut avoir vu "Déjà si loin", question de vie ou de mort.


(...) Tous ceux que l’horaire plus que tardif n’avait pas dégoûté sont revenus enchantés et bouleversés. Déjà si loin, pièce d’une économie et d’une pudeur exceptionnelle, est l’une des meilleures œuvres de cette saison et sans aucun doute de cette édition d’Avignon.

SUD-OUEST

"Pour rire Pour passer le temps"

de Marie-Joëlle Encinas

En tant qu'écrivain, je mets les mains dans le cambouis de l'âme humaine.


(...) L'Agora a offert des instants puissants dans la salle De Lacaze avec les représentations tout public de "Pour rire, pour passer le temps". Une remarquable création de Thierry Escarmant.

LE TESTAMENT DE VANDA

Texte de Jean-Pierre Siméon

Texte | Musique Live
Spectateurs équipés de casques audio

2 octobre 2010 — 14h30 & 16h30

Festival un Aller-Retour dans le noir
Kiosque de la Place Royale | Pau (64)

LE TESTAMENT DE VANDA

Texte de Jean-Pierre Siméon

Texte | Musique Live
Spectateurs équipés de casques audio

4 octobre 2009 — 16h30

Festival un Aller-Retour dans le noir
Kiosque de la Place Royale | Pau (64)

LA RÉPUBLIQUE DES PYRÉNÉES

"Pour rire Pour passer le temps"

de Karine Roby

Quelques mots sur Gilbert Traïna


(...) Il est seul, assis sur un siège planté sur un dôme de gravier. Autour de lui, quatre micros avec lesquels il entame un ballet vif et brutal.

(...) Le chorégraphe et metteur en scène d'Écrire un Mouvement a choisi un seul interprète pour jouer les quatre personnages seulement affublés d'un numéro. Chaque spectateur peut s'identifier à l'un des quatre.

LA RÉPUBLIQUE DES PYRÉNÉES

"Parlez-moi"

de Jean-Jacques Rollat

Faire danser la parole.


(...) J'ai toujours eu l'impression de vivre des choses fortes avec des gens que je savais que je ne reverrai plus... : Thierry Escarmant utilise cette phrase formule pour expliquer son duel permanent avec le temps

(...) Je m'écarte du rationnel comme le propose Jacques Dupin. Je cherche quelque chose de vivant et de poétique. Ce qui m'intéresse dans les mots, ce sont les contributions des cordes vocales.

LES INROCKUPTIBLES

"Déjà si loin"

de Bérangère Alfort

Mes chorégraphies sont un détournement du dire, une méfiance de ma propre voix.


(...) La Compagnie paloise donne à voir son théâtre de danse, prisme complexe et atypique où viennent se refléter nos angoisses les plus tenues dans la chair de leur gestuelle déjantée. Une forme toujours à vif et un mouvement toujours inattendu.